jeu. 10 sept. | https://join.skype.com/aOzrbVb59Jgr

Quironsalud Visioconférence Insuffisance ovariennne

Retrouvez-nous sur ce lien : https://join.skype.com/aOzrbVb59Jgr La ménopause survient chez la majorité des femmes entre 45-55 ans, selon l’INSERM, mais il existe el pourcentage de femmes qui présentent une insuffisance ovarienne avant les 40 ans, autrement dit une insuffisance ovarienne précoce ..
Les inscriptions sont closes
Quironsalud Visioconférence Insuffisance ovariennne

Heure et lieu

10 sept. 2020, 19:00
https://join.skype.com/aOzrbVb59Jgr

À propos de l'événement

VISIOCONFÉRENCE  Skype et Facebook live

L’insuffisance ovarienne précoce en PMA

Jeudi 10 Septembre 2020 à 19h

Retrouvez-nous sur ce lien : https://join.skype.com/aOzrbVb59Jgr

La ménopause survient chez la majorité des femmes entre 45-55 ans, selon l’INSERM, mais il existe el pourcentage de femmes qui présentent une insuffisance ovarienne avant les 40 ans, autrement dit une insufisance ovarienne précoce ou la ménopause précoce. L’insuffisance ovarienne contrairement à  l’hyperstimulation ovarienne, est un état ovarien où le nombre de follicules présents à chaque cycle est inférieur aux normes reconnues (moins de 5 follicules au total, décelés par des échographies).

En générale, les bébés filles à la naissance possèdent tout le stock (réserve ovarienne) nécessaire d’ovocytes. Mais dès la puberté, avec la présence des règles, ses ovocytes sont libérés tous les mois, pour une fécondation si possible ou ils s’éliminer avec les règles. C’est alors que le nombre de follicules diminue  au fur et à mesure que l’âge de la femme avance.

Cependant, le taux d’AMH ou de l’Hormone Anti-Müllérienne qui permet la production des follicules dans les ovaires de la femme est la clé pour déterminer la réserve ovarienne ou un problème d’infertilité.

Ce taux est normalement égal à 2 ng/ml mais dans le cas d’une insuffisance ovarienne, le fait qu’il y ait moins de follicules entraîne un taux AMH plus bas, inférieur à 1 ou 0,5, ou plus haut, 2 à 3 fois supérieur à la normale, en cas de Syndrome d’Ovaires polykystiques.

A tous ces points, le Dr. Villalobos, chef de service de Gynécologie et Obstétrique de Quironsalud, y répondra ainsi qu’à vos questions :

  1. Type      d’insuffisance
  2. Diagnostic
  3. Symptômes
  4. Conséquences
  5. Traitement de      la médecine conventionnelle et alternative

Retrouvez-nous sur ce lien : https://join.skype.com/aOzrbVb59Jgr

Partager cet événement